Sign in / Join
0

Préserver son cœur c’est aussi bien que de préserver son corps

Je pense que au delà de vouloir être une femme qui respecte son corps… la femme doit rechercher en urgence la protection de son cœur.  La société nous dit qu’une femme libérée sexuellement est une pute. La religion nous dit qu’une femme qui couche hors mariage… est sur la mauvaise voie. Mais le plus important je pense, ce n’est pas le nombre d’hommes avec qui ont partage une part de notre féminité, ni notre sexualité. Je pense que je plus important c’est de préserver notre cœur des relations que nous avons. 

Prenons le cas d’une de mes lectrices. Elle me contacte. Me parle d’une relation passionnée qu’elle a entretenu avec un homme. Une relation qui a commencé virtuellement… des échanges tous les jours et toute la journée… Un flirt sentimental et sexuel avec même des échanges de nude ! Ma lectrice est-elle une mauvaise femme parce qu’elle a aimé échanger, se sentir désirer, se montrer …  Je me dis que non, parce que chacune devrait être libre d’exprimer sa sexualité comme elle le sent.

Alors ma lectrice et son amant virtuelle vivent une relation passionnée, ils parlent de sexe sans tabou, chacun partage ses expérience les plus folles, ils sont créés des fantasmes… Puis un jour il y a une rencontre ! Elle se laisse toucher. Il essaie un peu tout. Lui toucher les seins… lui mettre des doigts… elle aimeeee alors elle se laisse faire mais quand il veut aller plus loin il dit STOP je ne veux pas coucher malheureusement l’homme qui lui avait promis de ne jamais rien tenter qu’elle ne veuille pas, tente de la pénétrer malgré elle et elle crie, se bat et fuit !!!

Mais elle a tellement honte d’elle qu’elle ne peut pas le raconter. La société dira qu’elle a été coupable, provocatrice… et qu’elle le voulait ! On dira qu’elle a envoyé ses photos, qu’elle a fait fantasmé cet homme… Oui elle l’a fait , mais elle a dit STOP !! Elle avait confiance en cet homme, elle lui avait partagé des choses… Aujourd’hui elle se regarde dans la glace et se sent sale. Elle n’est ni victime de viol, ni victime d’une tentative de viol … elle ne sait pas comment appeler ce qui lui arrive, mais elle ressent en elle un grand mal être et une honte. Et le plus difficile c’est la peur qu’on lui dise qu’elle l’a bien cherché.

Et combien de femmes sont comme elle ? Combien d’entre nous avons oublié de préserver notre cœur ? Une femme qui donne d’elle, que cela soit sexuellement ou autre le donne avec le cœur et naïveté parfois. Je ne sais pas les conséquences que cette nuit sombre laissera mais il y en aura.  Mesdames, soyons libres de vivre selon nous, de nous exprimer selon nos croyances… soyons libre de ressentir du désir, du plaisir… Mais n’oublions jamais que le plus important ce n’est pas combien d’hommes nous passent sur le corps, ni le nombre de bêtises qu’on fera, le plus important c’est l’état dans lequel toutes ces relations laissent notre cœur. C’est l’état mental dans lequel nous restons une fois que les gémissements passent et la jouissance avec. Alors apprenons à prendre soin de cœur. Nous sommes parfois joueuse,  fonceuse, sage, dévergondée, salope, pieuse… mais nous sommes des femmes et nous devons prendre soin de notre cœur.

Leave a reply