Sign in / Join

Essayons de vivre notre vie !

La semaine dernière j’ai vécu une sorte de stress mental qui n’avait pas d’origine fixe. Je me suis réveillée énervée un matin et j’en avais assez de la terre. Parlant de terre, je crois que je fais référence à la monotonie de l’existence et à toutes ces choses qui nous aliènent.  Bref dans ma tête tout était aussi trouble que les mots que je viens d’enchaîner.

On passe toute notre vie à courir. Déjà depuis l’enfance, on vit une vie enchaînée… apprendre à parler, à marcher… apprendre les valeurs que nos parents nous transmettrons… apprendre à connaître et à explorer notre propre personnalité…

On va à l’école avec un schéma classique. Apprendre à lire, à compter… je n’ai jamais été bonne à l’école, tout ce que je savais faire c’était parler et écrire mais bref ! Des horaires académiques, des examens, des notes,  un concours permanent dans lequel ont attend de nous qu’on soit les meilleurs ! On s’en fou un peu de nos capacités, l’essentiel c’est qu’on puisse s’intégrer au système, dommage si ça ne passe pas ! Peut-être sommes nous juste bêtes… mais… on se dit qu’on fera au mieux pour finir ce système et après ça ira mieux !

Mais non, après ça ne va pas mieux. Après il faut être dans la vie des grands, il y a le monde du travail qui est encore plus difficile que le monde académique. Au bout d’un moment on en a tellement marre qu’on pète les plombs. C’est pour ça qu’on dit qu’il est important de trouver sa véritable voix… de vivre de ses passions et d’aimer ce que l’on fait dans la vie, sinon, on pète vite les plombs.

Je ne sais pas ce que vous vivez dans votre vie, ni quels sont les challenges de votre quotidien… mais plus les jours passent plus je réalise qu’une journée à vivre sans être pleinement heureux, est un gâchis du don de Dieu qu’est la vie.

C’est difficile de vivre de ses rêves, de vivre pour soi… de vivre sans pression mais la folie passagère par laquelle mon esprit est passé me prouve qu’a un moment il faut prendre une pause.

J’avais besoin d’une pause. Arrêter de m’inquiéter de demain… cesser de vouloir être la meilleure, cesser de vouloir tout planifier, d’être partout et ici à la fois… arrêter de chercher des moyens de survivre …. il fallait une pause! Quand tout s’embrouille dans votre tête il faut une pause. Il vous faut vous ressourcer et vous concentrer sur vous.

La vie elle est courte… le temps il court … la preuve, le mois de juillet va allègrement à sa fin.  Alors est -ce que tous les matins au réveil, vous êtes heureux de la journée qui vous attend. Est-ce que vous prenez plaisir à vivre votre vie ? Est-ce que vos challenge vous stimulent vraiment et vous donnent du plaisir ou au contraire est-ce qu’ils vous stressent et vous épuisent? Vivez-vous une vie qui évolue ou une vie statique qui a pour seul surprise les imprévus du quotidien ? Votre vie actuelle est-elle le plan pour lequel vous avez été le plus rapide des spermatozoïdes ?

Aujourd’hui, la logique voudrait, qu’on ai des diplômes, un bon travail et qu’on puisse payer les factures, manger à notre faim… en fait vivre une vie déjà écrite. Mais que faisons nous des frissons, du plaisir de réaliser nos visions… de la folie de dire merde je veux vivre pour moi, je veux être heureux tous les jours !

La vie n’attendra pas infiniment. Pourquoi vivez-vous ? Quelle valeur ajoutée apportez-vous au monde et surtout êtes-vous heureux?

J’ai passé un week-end malade, à réaliser que ma vie méritait que je la vive avec bonheur… je prie que chacun de nous trouve sa véritable voie. Que nous apprenions à aimer notre corps et notre santé… que nous trouvions le vrai sens de la vie, de notre vie.

Il y aura des jours sombres, des jours de pression… mais l’essentiel c’est de toujours se demander: Suis-je vraiment heureux là ? Et essayer de faire au mieux.

Facebook Comments