Sign in / Join
0

Amour et sobriété d’esprit

Il fut un temps où j’étais une amoureuse de l’amour. Quand on est jeune on a tendance à idéaliser les relations amoureuses, à prendre trop à cœur les peines, les trahisons… Mais je pense qu’avec le temps on apprend à comprendre l’amour.

Aujourd’hui ; et cela ne tient qu’à mon jugement, j’estime que l’amour n’est pas un conte de fée. Non, non, il n y a pas de prince charmant, ni de princesse ! J’ai même appris que je ne suis pas un être parfait, encore moins une femme rêvée. Nous sommes tous des poids, avec nos défauts, nos peurs… et l’amour c’est la force, qui accepte, oui ou non de nous porter avec notre poids.

Quand on arrête d’idéaliser une relation amoureuse, on cesse d’en attendre trop de l’autre. On apprend à donner avec le cœur sans toutefois oublier de rester sobre d’esprit.

Il faut beaucoup de sobriété d’esprit pour mener à bien une relation amoureuse. Je ne suis pas encore mariée, mais je pense que la sobriété de l’esprit permet d’avoir les yeux clairs et une ouverture de réflexion.

Aujourd’hui je ne crois plus qu’un homme doit être parfait, amoureux fou, fidèle … Je pense que l’homme idéal doit juste m’aimer assez pour me donner le meilleur de ce qu’il peut. Le reste n’est que contrepartie et intérêt commun.

Intérêt, nous sommes tous intéressés dans une relation de couple. Nos intérêts se sont les raisons pour lesquels on aime l’autre.  La sécurité financière, la présence humaine, la compassion,  la paix intérieure, l’amusement, le bien-être, le soutien, les enfants… on a tous des intérêts à aimer notre partenaire c’est une réalité.

La sobriété d’esprit est cet état qui nous permet de peser le pour et le contre. De voir si l’on pardonne ou pas. De se projeter dans le futur… Etre sobre d’esprit, c’est cesser de vivre selon les émotions parce que des émotions qu’on gère mal nous font prendre des décisions sottes.

Au fil du temps j’ai aussi compris que les conseils des autres ne sont pas toujours bons à entendre. Les langues de vipères traînent un peu partout. Il faut donc savoir à qui se confier et surtout qui écouter. Pour ma part je conseille toujours aux gens, de faire ce qu’ils pensent être mieux pour leur bonheur.

Votre bonheur… il dépend de vous. Apprenez à le dompter à le posséder. Certes la vie est faite de péripéties qu’on ne contrôle pas, mais notre réaction face à ces péripéties ne dépend que de nous.

Qu’avez-vous appris avec le temps de l’amour ? En êtes-vous restez follement amoureuse ou êtes-vous sobre ?

 

Leave a reply