Sign in / Join
0

Reconnaissance, Famille : Le résumé d’un quart de siècle

Le mercredi 1er Mai j’aurai un an de plus s’il plaît à Dieu. Mais vous savez, je n’aurai pas n’importe quel an de plus, j’aurai 25 ans ! Toute ma vie j’ai entendu dire ” Un quart de siècle ça se fête ! ” Et voilà que j’y suis… que ce quart de siècle je le vivrai. Et ce que je retiens de mon quart de siècle de vie, c’est bien que sans ma famille je suis poussière, je suis vide, je suis seule, je ne suis rien… je retiens juste que je vis grâce à ma famille.

Longtemps j’ai cherché des réponses quant à qui je suis? D’où je viens ? Pourquoi mes parents biologiques étaient décédés… et mon parcours de vie a été une véritable quête de mon identité. Pendant ces années j’ai dû apprendre à faire mes deuils, à me pardonner des choses, à apprendre à m’aimer et à aimer, à accepter ma place dans ma famille… j’ai appris à exister et à prendre conscience que je suis une étoile, que je suis née sous une bonne étoile et que ma famille est mon grand trésor.

Arrachez-moi tout ce que j’ai mais jamais ne me prenez la chaleur de cette famille. Aux soirs de ce 25 ème anniversaire je prie que Dieu protège et bénisse d’avantage chaque membre de cette famille, mes parents, mes dieux sur cette terre, ceux à qui je devrais respect pour toujours. Mes frères et mes sœurs qui m’ont éduqué, accompagné, adopté… un jour l’une de mes sœurs m’a écrit des mots. Elle disait en entre qu’il y a des frères et des sœurs que la vie nous donne, ceux-là qui partagent les mêmes gènes que nous, et il y a ceux que l’on choisit d’appeler frère ou sœur et le lien qui nous lie à eux est plus fort que le sang, c’est l’amour. Oui j’ai été aimé dès le début de mon histoire.

Comme j’aime le dire, je suis née d’une mère qui m’a aimé et m’a tout donné, tout ce qu’elle pouvait, et pendant qu’elle me portait en elle, une autre mère m’a aimé, m’a adopté, m’a protégé depuis le ventre de ma mère.

Un jour maman m’a dit : Je ne t’ai pas faite, mais tu es ma fille, mon miracle à moi.

Si aujourd’hui je suis cette boule de joie, d’énergie, si je suis cette jeune femme qui rêve et qui se bat, c’est parce j’ai été élevée dans la famille la plus aimante et la plus belle. Non pas que ma famille soit parfaite, mais je pense que pour chacun de nous, notre famille est idéale. Je passe des journées entières à rire, à partager, à croire que demain est possible…
A l’approche de cette 25 ème année, mon cœur est plein de reconnaissance. Plus jeune je me voyais marier, avec un enfant, une situation financière stable, je me voyais heureuse… aujourd’hui je n’ai rien de tout ce que j’imaginais mais je suis heureuse ! Et je me dis que le planning de ma vie est parfait parce que le Dieu en qui je crois écrit des lignes parfaites pour ma vie. Alors je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfant, mais j’ai des bébés à travers toutes les choses que j’ai pu concevoir, je ne suis pas riche, mais je peux m’offrir des choses moi même avec ce que je gagne…  Voilà; 25 ans et parfaitement bien ma tête, ça n’a pas été facile de survivre, mais à un moment j’ai dû arrêter d’essayer de survire pour vivre tout simplement et je prends un plaisir fou à le faire, j’espère avoir encore de nombreuses belles années et continuer d’évoluer dans l’amour de ma famille.

Quand je parle de famille, je n’oublie pas ma famille biologique. Mes tantes, les présentes comme les absentes, mes oncles… Je suis consciente que je viens de quelque part et je prie Dieu de ne  jamais laisser la rancœur envahir mon cœur  à penser que ma famille biologique s’est abonnée aux absents, pour moi, la famille c’est la famille, qu’elle soit proche ou loin, au final l’histoire de ma vie est magnifique grâce à chacun d’eux.

Et vous comment vivez vous le temps qui passe ?

Leave a reply