Sign in / Join

Ah jeunesse !

On dit qu’elle me ressemble. Que quelques années en arrières ses vices étaient mon mode de vie. Que jeunesse ne rime pas avec conscience, que sans conscience tout n’est qu’insouciance. On dit que c’est normal! Que peut être suis je trop vieille, trop fermée, catégorique, trop juge !

On fait rimer âge et normal dans la même phrase pour justifier l’injustifiable ! On dit que la jeunesse d’aujourd’hui n’a rien inventée. S’il est vrai que toute jeunesse a eu son lot d’émotions, d’expériences, de vie et son mode d’expression; il est aussi vrai de constater à quel point la jeunesse d’aujourd’hui a brader ses valeurs.

On dit qu’elle me ressemble. Qu’a leur âge j’était jeune, mais jamais dans mon souvenir, les jeunes d’hier vivaient avec si peu de pudeur. Car même aujourd’hui adulte, aujourd’hui femme, il y a encore le respect et la pudeur qui m’empêchent de dire et de faire ces choses que jeunesse actuelle fait.

Jamais au grand jamais, ma jeunesse n’a été fière de dire dans une même phrase des mots comme “Baiser, Con, coucher, on baise tout le monde” qui plus est devant la face de tous.

La jeunesse n’a plus de repère. On accuse le système, les parents, les artistes, la pauvreté, mais comment est elle la personnalité de ces jeunes, elle, seule coupable de leurs dérives.

On a tous été jeune ! Mais notre personnalité, nos aspirations dans la vie ont guidé nos choix, nous ont fixé des limites.

Limites, aspirations, rêves, ambitions, vision, voilà ce qui manque à cette jeunesse.

Il est triste l’avenir de mon pays, si ces futurs dirigeants n’ont rien dans la tête. Si pour jeunesse d’aujourd’hui la vie se résume au sexe, au maraboutage, à la drogue et aux réseaux sociaux, à la boisson. C’est bien jolie de dire que c’est normal, c’est de leur âge, mais savent ils que jeunesse jamais ne sera éternelle? Que le corps que fane, que l’esprit à trop s’évader dans la fumée libératrice d’un joint s’égare ?

De plus en plus nous voyons circuler ces vidéos de jeunes libertins et libres; ah l’Afrique est malade, nos cultures, nos valeurs si traditionnelles et pieuses sont mortes. Jeunesse a besoin de prières, de rêver grands, d’ambitions nobles, de personnalité, de redressement, pour ne pas mourir jeune, ou finir sa jeunesse dans l’ivresse des regrets.

Facebook Comments