Sign in / Join
0

Il n’y a pas de mal à être seul(e)

Seule,

Ce matin je pense au sens de ce mot. Etre seul(e), se retrouver avec soi-même… vivre pour soi, respirer seul (e).  Il y a des jours comme aujourd’hui où je me sens étouffée dans ma vie. Des jours où les barrières psychologiques que je me mets deviennent des freins réels à mon épanouissement. Il y a des jours où vivre pour autrui, me taire, me sacrifier, penser pour le bonheur des autres au détriment du mien me rend folle.

Il y a ceux qui comme moi sont nés avec ce genre d’âme. Cette âme prête à faire du bien autour d’elle, à donner au-delà de son mieux. A se satisfaire des joies des autres  et à croire que la bonté est l’essence de la vie. Si vous avez la même couleur d’âme que moi, alors vous devez connaitre ce besoin d’être seule. Sûrement vous aussi avez besoin qu’on vous aime entièrement, juste un peu, qu’on s’occupe de vous quelques fois, qu’on ne regarde pas à vos sourires pour déduire que vous allez bien ! Qu’on comprenne que même si vous avez la faculté d’écouter et de conseiller parfois vous aussi aimeriez qu’on écoute le silence de vos peines et de pensées.

Seul(e) ! Ce matin j’ai décidé d’être seule. De me réveiller pour moi, de sourire avec moi-même et de vivre pour prendre soin de moi. Ce matin j’ai décidé de faire de mes journées ce que je veux qu’elles soient… de ne plus avoir honte d’être assise seule à la table d’un restaurant, de me faire plaisir sans avoir envie de partager ce moment avec quelqu’un.

Oui partager de manière abusive détruit l’âme ; tout donner c’est se dépouiller de soi même ! Se dépouiller soi-même ce n’est pas faire preuve de bonté et d’amour mais c’est faire preuve d’hypocrisie envers soi, car toute âme, malgré sa bonté a besoin un jour d’être seule.

Vivre seule, sortir seule, danser seule, parler seule, prier seule, se complimenter, s’aimer, apprendre pour soi, créer pour soi… Il y a tellement de choses que l’on peut faire seul(e).

Aujourd’hui j’ai compris que je n’ai besoin de personne pour être heureuse, juste de mon âme en paix avec moi-même. J’ai juste besoin d’être moi, d’être heureuse, d’être seule quand j’en ressens le besoin. Il y a pas de mal à être seule.  La solitude ne devrait pas vous faire peur, c’est le seul état où vous avez le droit d’être sérieusement vous !

Aujourd’hui j’apprends à m’épanouir seule. Ça ne va pas dire que je me ferme au monde, ou que j’arrête de donner le meilleur de moi, ça veut juste dire que la première personne que je cherche à satisfaire c’est moi-même.

 

Leave a reply